iXa®, qu'est-ce que c'est ?

C'est un outil complet de mesure de l'ambiance de travail.

Il permet de mettre en place une "station d'observation continue"

Et ainsi,

  • D’évaluer et comparer en permanence les dimensions humaines relationnelles et organisationnelles, qui comptent dans l’entreprise.
  • De fournir des informations tangibles, quantitatives et qualitatives, à haute valeur stratégique.
  • D’anticiper les risques humains et perfectionner la Qualité de Vie au Travail pour assurer le pilotage et la cohérence stratégique de  vos projets RH.

IXA®, démarche visuelle simple à mettre en place, facile à communiquer, vous donne des outils sûrs, des réponses précises sur l'ambiance de travail et le moral des salariés.

l'iXa permet de mesurer de manière continue la situation dans l'ensemble de votre entreprise, ou dans un service en particulier, pour comparer les résultats entre eux et dans le temps. Cliquer sur les "maisons" iXa pour les agrandir. 



Pour en savoir plus : les principes  scientifiques, techniques, éthiques de la démarche iXa®

 

Principes Scientifiques :

Le travail est l’expression d’une énergie particulière, fondamentale, propre à l’humain, qu’il faut protéger et préserver.

Forces internes

Cette énergie est toujours constituée de forces internes positives (engagement) et négatives (anxiété). L’engagement, comme l’anxiété, sont normaux.

Lien au travail

Préserver le lien positif au travail consiste donc à gérer l’anxiété pour prendre soin des éléments positifs du lien au travail et laisser s’exprimer un engagement raisonné.  Il n’y a pas de séparation entre l’individuel et le collectif dans ce domaine. L’énergie de travail se concrétise :

  • Au plan individuel, dans « L’IDENTITÉ PROFESSIONNELLE »
  • Au plan relationnel, par le maintien de « l’estime ».
  • Au plan collectif dans « l’ambiance de travail. »

Pour comprendre les RPS et construire la QVT, on doit prendre en compte les lieux d’origine du lien au travail :

  • Moi-même.
  • Mes relations avec les autres collègues ou responsables.
  • Mon rapport à l’entreprise et au Collectif.

Au quotidien 

Le lien au travail est confronté à des « carences » et des « appuis ». L’identité professionnelle peut connaître des atteintes, ou des renforcements. L’ambiance de travail peut être oppressante ou libératoire.

Les risques psycho-sociaux comme la bonne ambiance de travail résultent d’atteintes ou de renforcements de l’identité professionnelle et de conditions de travail optimum. Ces atteintes et ces renforcements diffèrent selon les personnes mais finissent par être vécus de façon collective, au sein d’un même groupe. C’est pourquoi nous mesurons plutôt les sources et les effets par entités cohérentes. (Équipe, département, division, service…)

Des faits psychologiques

« La mesure du risque de casse mécanique sur une voiture ne se fait pas en se demandant une fois tous les 5 ans si on est content de la voiture, mais en pouvant savoir à tout moment si ça chauffe ou pas ». On ne cherche pas à évaluer la satisfaction, ni l’opinion, mais à relever de façon continue les faits psychologiques qui seront indicateurs de la nature des situations. On cherche à relever ces faits psychologiques de telle sorte qu’ils puissent conduire aux causes essentielles et à des plans d’actions rapides et adaptées.


Principes Techniques :

On ne cherche pas à « évaluer des opinions » mais à  faire apparaître des faits psychologiques susceptibles d’être traités sous une forme quantitative.

Les opinions sont variables et momentanées (liées à ce que je pense, ce que je cherche, ce que je veux obtenir ou ce que j’attends).  Elles correspondent plutôt à des objectifs de communication.

Les faits psychologiques sont plus profonds et continus  (liés à ce que je vis, j’éprouve, je constate en moi, dans les diverses circonstances professionnelles).

La recherche des faits psychologiques est liée à des objectifs de compréhension et d’amélioration constants.

La première mesure est générale. Le recueil de cette information et ses objectifs doivent être précieusement préparés.

Par la suite, la mesure doit devenir continue, individuellement et collectivement, On peut la suivre de façon annuelle, bi-annuelle, mensuelle ou bi-mensuelle, par « échantillonnage spécifique ».    

La mesure doit pouvoir être enrichie et régulée en permanence par la possibilité d’« expression personnelle dans l’urgence ou à tout moment ».


Principes Éthiques de l’étude :

Déculpabilisation / dés-individualisation / protection : 

Confiance 

On ne cherche jamais « à qui la faute » car :

  • Un élément insatisfaisant est toujours le résultat d’une situation se construisant peu à peu impliquant des facteurs multiples.
  • L’expression d’un problème, même si elle est à relativiser, permet de capitaliser sur la confiance et la collaboration.
  • Plus que la confidentialité, la sécurité professionnelle doit être garantie dans l’analyse des difficultés. « Immunité de l’erreur » dans le domaine psycho social.

Partage 

L’accès au plus grand nombre à la synthèse des résultats permet d’établir des bases solides au management. Cet accès permettra l’intégration du respect de l’identité professionnelle à la culture de travail, la régulation des relations professionnelles, le pilotage de l’ambiance. 

Clarté des objectifs

  • La mise en conformité du DUERP avec la législation sur les RPS.
  • La mise en place des plans d’actions et la résolution des situations complexes.
  • La construction de la qualité de vie au travail et du bien être au travail.
  • La préparation et le développement des projets de changement.

Les résultats ne peuvent servir qu’à nourrir des échanges informés sur l’ambiance et à produire des changements favorables aux conditions psychologiques de travail.


Glossaire :

Identité professionnelle :

Chez une personne, partie visible et accessible de l’énergie qui mène au travail. Composée d’éléments conscients et inconscients, historiques (enfance, scolarité, parcours de formation, carrière) ou actuels (emploi, réussite, sentiment d’utilité, sentiment de réalisation des aspirations).

L’identité professionnelle se renforce par les appuis : sentiment de progresser, dans un environnement sans paradoxes, à l’autorité  équilibrée, au projet ambitieux, enthousiasmant ou intéressant.

L’identité professionnelle est menacée par les carences, ou l’absence d’appui (management de proximité défaillant, discours du management flou, ambiance peu claire).

L’identité professionnelle est menacée par des attaques (« skuds », menaces, paradoxes, personnalités toxiques, incohérences managériales répétées), ou par des défaillances internes (maladie, dépression liée à des éléments extérieurs, indifférences de l’environnement).



Vous voulez en savoir plus sur nos solutions RH adaptées à votre entreprise ?

N’hésitez pas à nous contacter :

Cabinet Montgolfière Management

montgolfieremanagement@gmail.com

Roland GUINCHARD 06 07 60 38 27

Références / Articles / Détails sur :

www.montgolfieremanagement.com et sur rolandguinchard.wordpress.com